Échantillon du catalogue Baudouin

1784-1805

 

 

Sont rassemblés dans l’échantillon du catalogue ici présenté les brochures, adresses, pétitions émanant de citoyens ; les opinions, discours non prononcés à la tribune de l’assemblée, avis, projets de décrets... émanant des députés. Le point commun de ces divers imprimés est leur imprimeur : François-Jean Baudouin.

En sus de la Collection de décrets numérisée et du Procès-verbal des assemblées auxquels François-Jean Baudouin doit d’être devenu l’imprimeur officiel de l’assemblée en 1789 (voir : Itinéraire de vie), il a imprimé, entre 1789 et 1795, environ mille brochures. Pour la période 1789-1815, cette estimation monte à mille cinq cents. L’échantillon présenté ici, résultat d'un tirage aléatoire, regroupe plus de cinq cents titres.

Ce catalogue a vocation à être enrichi. Sera-t-il jamais complet vu les difficultés d’accès et le « hors d’usage » opposé par certaines des bibliothèques ?

Chaque pièce présentée a été vérifiée et lue afin d’être indexée par mots-clefs, le titre étant parfois loin de laisser soupçonner la richesse des informations de la brochure. Les noms et prénoms du scripteur ont été rétablis et placés entre crochets avant le titre intégral, par souci de précision et pour faciliter le classement par ordre alphabétique, à la suite des « Anonymes » et des « Collectif ».

La cote et la localisation de la brochure sont indiquées à la suite des titres. Ce n'est pas parce qu'une brochure n'est pas répertoriée dans telle ou telle bibliothèque qu'elle ne s'y trouve pas. L'indication de la cote a pour fonction de préciser la/les bibliothèques dans lesquelles la brochure a été consultée (donc où elle est de façon certaine consultable).

Le corpus ici rassemblé est peu ou pas connu. Il pourrait se révéler d'une grande utilité dans l'écriture d'une autre histoire du politique sous la Révolution. D’une diversité extrême, il acquiert un sens par le simple effet de la mise en liste des textes qui pourraient être répertoriés en deux grandes catégories :


1. une « littérature citoyenne » émanant de citoyens, rarement des femmes, souvent des inconnus qui ont une opinion politique ou un avis technique et considèrent cette opinion ou cet avis comme suffisamment importants pour acquitter le coût d’une publication afin de les diffuser par la voie de l’imprimé.
2. une « littérature de chambre » qui atteste la vitalité, la diversité et l’inventivité de la parole parlementaire pendant la Révolution. Cette « littérature de chambre » se subdivise elle-même en deux sous groupes :

a. les impressions « par ordre de l’Assemblée » payées sur fonds publics

b. l’écrasante majorité des textes, imprimés à leurs frais par les députés


A côté de la « littérature de chambre » officielle qui comprend les impressions de décrets ou d’extraits de débats décidés par l’Assemblée, et qui permet de savoir quels sont les décrets et les débats dont l’Assemblée estime devoir répandre la connaissance auprès du public, existe une « littérature de chambre » qui a ses ténors (les députés qui font systématiquement imprimer à leurs frais leurs interventions) ; ses inconnus ; ses malheureux (les députés qui n’ont pas une voix suffisamment forte pour aller à la tribune et en sont réduits à s’exprimer sur papier) ; ses déçus (ceux qui ne sont pas parvenus à s’inscrire auprès des secrétaires pour faire entendre leur voix le jour du débat et ont recours à l’impression pour faire néanmoins connaître leurs positions — corrigeant ainsi, auprès de leurs électeurs, leur absence dans la presse ?)...

Il y a les députés qui sont à la fois très présents dans l'enceinte de l'assemblée et qui pérennisent leurs interventions en investissant dans l'imprimé (exemple : Clermont-Tonnerre, Dupont de Nemours, Talleyrand) ; ceux qui occupent la tribune mais ne font pas, ou exceptionnellement, imprimer leur opinion (ex : le dantoniste Legendre) ; enfin, ceux que l'on n'entend pas et qui pourtant ont été des observateurs attentifs et des participants engagés ainsi que l'attestent leurs impressions.

L'un des grands intérêts du Catalogue Baudouin est son activité dans une durée temporelle moyenne (1784-1805), mais d'une densité historique rarement égalée.

Baudouin commence à publier dans les dernières années de l'Ancien Régime (alors qu'il est associé à son oncle, Michel Lambert (voir : Itinéraire de vie). Il accompagne les assemblées révolutionnaires jusqu'au Consulat. En 1805, après une faillite retentissante, il ne publiera plus que de façon épisodique. Ses fils prendront la relève.

     Parle-t-on différemment de politique, le mot est ici entendu au sens large, sous la Constituante et sous la Convention ? La parole parlementaire est-elle plus diverse et plus libre sous telle ou telle assemblée ? Quels sont les sujets politiques qui ont mobilisé les contemporains concernés par la Révolution, son personnel politique certes, les députés, mais aussi les simples citoyens ?

Autant de questions — parmi bien d’autres — posées par ce corpus. L'échantillon du catalogue Baudouin permet de leur apporter une réponse certes non définitive mais d'ores et déjà historiquement fondée.

Les recherches ont été principalement menées à la Bibliothèque Historique de la Ville de Paris (BHVP) par Opens internal link in new window Élisabeth Liris, à la British Library (BL) et à la Bibliothèque Nationale (BN).


Opens internal link in new window Anne Simonin (mars 2014)

 

Catalogue

Opens internal link in current windowAnomymes ; Opens internal link in current windowCollectifs 1 ; Opens internal link in current window2 ; Opens internal link in current window3

Opens internal link in current windowAuteurs A ; Opens internal link in current windowB ; Opens internal link in current windowBe ; Opens internal link in current windowBo ; Opens internal link in current windowC ; Opens internal link in current windowCl ; Opens internal link in current windowCo ; Opens internal link in current windowCr ; Opens internal link in current windowDa ; Opens internal link in current windowDu ; Opens internal link in current windowDup ; Opens internal link in current windowE ; Opens internal link in current windowF ; Opens internal link in current windowG ; Opens internal link in current windowGo ; Opens internal link in current windowHIJ ; Opens internal link in current windowL ; Opens internal link in current windowLal ; Opens internal link in current windowLe ; Opens internal link in current windowM ; Opens internal link in current windowNO ; Opens internal link in current windowPQ ; Opens internal link in current windowR ; Opens internal link in current window ; Opens internal link in current windowS ; Opens internal link in current windowSi ; Opens internal link in current windowT ; Opens internal link in current windowTo ; Opens internal link in current windowV